Remettre la base de registre à zéro

Dépanner Windows

Pour un client dont il n’était plus possible de restaurer, j’ai du réinitialiser une base de registre Windows XP (fonctionne sûrement sur d’autres systèmes Windows). J’ai trouvé la solution ci-dessous sur le net et ça m’a bien dépanné MAIS j’ai perdu le site source !

  1. Console de récupération et taper ça :

    md tmp >> entrée

    ensuite taper ça en appuyant sur entrée entre chaque lignes :

    copy C:windowssystem32configsystem C:windowstempsystem.bak
    copy C:windowssystem32configsoftware C:windowstempsoftware.bak
    copy C:windowssystem32configsam C:windowstempsam.bak
    copy C:windowssystem32configsecurity C:windowstempsecurity.bak
    copy C:windowssystem32configdefault C:windowstempdefault.bak

    Ensuite taper ça en appuyant encore sur entrée entre chaque lignes :

    del C:windowssystem32configsystem
    del C:windowssystem32configsoftware
    del C:windowssystem32configsam
    del C:windowssystem32configsecurity
    del C:windowssystem32configdefault

    Puis ça :

    copy C:windowsrepairsystem C:windowssystem32configsystem
    copy C:windowsrepairsoftware C:windowssystem32configsoftware
    copy C:windowsrepairsam C:windowssystem32configsam
    copy C:windowsrepairsecurity C:windowssystem32configsecurity
    copy C:windowsrepairdefault C:windowssystem32configdefault

  2. Redémarrer ensuite l’ordinateur en saisissant la commande exit, puis presser la touche Entrée. Ne pas oublier de retirer la disquette ou le CD d’installation de Windows XP, afin de démarrer normalement l’ordinateur. Windows démarre alors avec le Registre tel qu’il était lors du premier point de restauration. Certaines informations du Registre sont certainement périmées dans la mesure où ce point de restauration peut dater de plusieurs mois. Le système n’est donc actuellement pas utilisable en l’état.
  3. Ouvrir le Poste de travail puis double-cliquer sur l’icône du lecteur sur lequel se trouve Windows, généralement Disque local (C:). A la racine de ce disque se trouve un dossier nommé System Volume Information. Le dossier System Volume Information est affiché en grisé. L’ouvrir en double-cliquant dessus.
    PS : Si le disque utilise le système de fichiers FAT32, il n’y aura aucun problème. En revanche, si le disque est en NTFS, impossible d’ouvrir le dossier. Un message Accès refusé est alors affiché. Pour pouvoir l’ouvrir, il faut modifier les permissions sur ce dossier :

    • Cliquer pour cela avec le bouton droit de la souris sur le dossier System Volume Information
    • Choisir la commande Propriétés
    • Cliquer ensuite sur l’onglet Sécurité, puis sur le bouton Ajouter.
    • Cliquer sur le bouton Types d’objet, puis cocher uniquement la case Utilisateurs.
    • Valider par OK.
    • Cliquer sur le bouton Avancé, puis sur le bouton Rechercher.
    • La liste des utilisateurs présents sur le système est alors affichée. Sélectionner le nom d’utilisateur, puis valider par OK.
    • Confirmer en cliquant une nouvelle fois sur OK.
    • Il faut alors spécifier les autorisations pour cet utilisateur. Cocher pour cela la case Contrôle total de la colonne Autoriser.
    • Valider alors par OK.

    L’accès au dossier System Volume Information est alors possible.

  4. Double-cliquer ensuite sur le dossier _restore{GUID}> où GUID est un numéro unique d’identification, par exemple
    EBD3D9B5-8D69-45A1-87C6-B69614EF3FD0. À l’intérieur de ce dossier, se trouve un sous-dossier par point de restauration enregistré sur l’ordinateur RP1, RP2, RP3 et ainsi de suite. Il faut ouvrir le dossier du point de restauration réalisé le plus récemment avant le problème.
  5. Pour cela, basculer en mode Affichage détaillé, en déroulant le menu Affichage, puis en cliquant sur Détails. La colonne Date de modification nous renseigne sur la date du point de restauration. Double-cliquer donc sur le dossier qui a été modifié juste avant le problème.

    A l’intérieur de ce dossier, double-cliquer ensuite sur le dossier Snapshot. Ce dossier contient une copie du Registre réalisée en même temps que le point de restauration.

    Sélectionner alors les fichiers suivants, en cliquant dessus tout en maintenant la touche Ctrl enfoncée :

    _registry_user_default
    _registry_machine_security
    _registry_machine_software
    _registry_machine_system
    _registry_machine_sam

    Les copier dans le dossier C:WindowsTemp. Pour cela, dérouler le menu Edition, Copier. Allez dans le dossier C:WindowsTemp puis déroulez le menu Edition, Coller.

  6. Maintenant, il faut copier cette image du Registre juste avant l’incident à la place du Registre actuel. Pour cela, il faut retourner à la console de récupération. Remettre la disquette ou le CD d’installation de Windows dans le lecteur, puis redémarrer l’ordinateur.

    Une fois dans la console de récupération, saisir les commandes suivantes en les validant à chaque fois par la touche Entrée :

    del C:Windowssystem32configsecurity
    del C:Windowssystem32configsoftware
    del C:Windowssystem32configdefault
    del C:Windowssystem32configsystem
    del C:Windowssystem32configsam

  7. Il ne reste enfin plus qu’à copier les fichiers du Registre avant l’incident à l’emplacement système du Registre

    copy C:Windowstemp_registry_machine_software C:Windowssystem32configsoftware
    copy C:Windowstemp_registry_machine_system C:Windowssystem32configsystem
    copy C:Windowstemp_registry_machine_sam C:Windowssystem32configsam
    copy C:Windowstemp_registry_machine_security C:Windowssystem32configsecurity
    copy C:Windowstemp_registry_user_default C:Windowssystem32configdefault

  8. Saisir alors la commande exit, puis valider par Entrée pour redémarrer l’ordinateur. Windows démarre alors normalement avec un Registre dans un état identique à celui d’avant le problème.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *